Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Millau Natural Games après avoir repri nos esprits

A Millau ce week-end, c’était bien l’apocalypse, tant sur le spot que dans le ciel. La coupe du monde a en effet soulevé les foules. A chaque figure c’était un véritable tonnerre d’applaudissement pour les athlètes et c’est à la fin de la compétition de kayak que les éclairs sont arrivés, du ciel cette fois. Orage qui aura eu raison du reste de la manifestation puisque les organisateurs, la frayeur passée, ont préféré annuler suite aux importants dégâts matériels.

Pour en revenir à la coupe du monde de kayak, comme le dit lui même Vincent Hohler, président de la FFCK :  « c’est une formidable réussite et le fruit du travail des organisateurs, de la commission et de l’ICF, je suis très content d’avoir fait le déplacement en parallèle aux Championnats d’Europe de course en ligne ».

Plus de 700 spectateurs s’étaient amassés au bord du bassin, ce qui a donné encore plus d’énergie aux pagayeurs présents en finale !

Nous retiendrons un magnifique fairplay et tant de sourires chez les filles qui se sont véritablement fait plaisir pendant ces finales. Notre française Marlène Devillez, malheureusement, sort de la vague sur chacun de ses runs. Cela lui fait perdre un temps précieux, elle termine malgré tout en bronze derrière Hitomi Takaku et Emily Jackson.

La France rafle aussi deux médailles d’argent en C1 et en homme junior avec respectivement Sébastien Devred et Thomas Richard, vice-champion du monde en titre.

En Kayak homme sénior, la tension était palpable, avec Sébastien Devred montrant systématiquement sa maîtrise du rouleau et du répertoire. Des styles de navigation très différents pour les deux outsiders du jour, Quim Fontané Maso qui adopte un style extrêmement tonique, Abel Thévenet quand à lui préfère un run très réfléchi.

De leur côté Mathieu Dumoulin et Dane Jackson, arrivant tout droit des US, étaient un peu sous le coup du décalage horaire, mais semblaient récupérer et perfectionner leurs runs à chaque étape de qualification. Au jeu des pronostics beaucoup avaient le trio de tête, mais il était difficile d’avoir le tiercé dans l’ordre ! Le podium sera : Sébastien Devred 1er, Dane Jackson 2nd et Mathieu Dumoulin 3ième.

Quant aux autres français du collectif : Guénolé BOURGOIN termine 4ème en k1dj / Fabien LANAO prend une bien méritée 4ème en k1hj / Jonathan SUC céde une 5ème en c1hs après de beaux runs de qualif  / Nicola FAYOL termine 7ième de ce grand rendez-vous / Abel Thévenet termine avec une très belle 4ième place et Gael Kernin termine 7ième en k1hs.

 

One Comment

  1. yanis clerc

    9 juillet 2014 at 12 h 09 min

    quentin cailleux a fait 1895 pts aux ng 2010 ou 11 donc je vois pas pourquoi seb aurait le record

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *