A ne pas manquer Actus Actus Canoë-Kayak

Guide du packraft 2021

Partager
Poste Le 18 novembre 2021 par adminCKM

Guide du Packraft 2021

Cela fait un petit moment qu’on vous parle de Packraft dans Canoë-Kayak Magazine. Voici le Guide du packraft 2021 de CKM. Cette année, plus d’1 million de personnes ce sont mis au sports de pagaie. Cette démocratisation fulgurante est rendue possible par l’amélioration technologique du matériel qui permet aujourd’hui une rapide autonomie, même si on débute en canoë-kayak. Le packraft est une révolution qui replace le canoë-kayak et les sports de pagaie en général au centre des désirs des fous de l’outdoor, de l’aventure et de l’évasion dans les grands espaces. En même temps, qui ne serait pas séduit à l’idée de pouvoir faire sa propre trace à pied, à cheval ou en packraft ? Retrouvez votre âme de trappeur ou d’indien en vous, vous partez à l’aventure avec un packraft dans votre sac à dos, ou même en vélo !

Découvrez le guide du packraft 2021 de Canoë-Kayak Magazine. Tous les produits ont été testé par l’équipe de CKM.

Pour retrouver les critères d’évaluation du guide du packraft 2021, lisez Packraft, le kayak gonflé

Guide du Packraft – Polyvalent 2021

Packrafts Polyvalents 2021

Anfibio – Rebel 2K

Le Rebel 2K nous offre une prestation polyvalente. C’est un bateau idéal pour qui veut aborder sereinement tout type de parcours dans une grande variété de contextes.

Le Rebel 2K est un packraft qui combine légèreté et polyvalence. La construction est légère mais tout de même renforcée avec un fond en tissu PA 420D. Cela permet au Rebel 2K d’intégrer un pontage ouvrable pour une masse totale contenue. L’habitacle est assez spacieux, ce qui permet aux plus grands d’être à l’aise. On peut aussi se caler avec un petit sac à l’avant des pieds. En termes de confort, le siège gonflable fait le travail, mais il a tendance à s’enfoncer. On peut donc prévoir de mettre un élément un peu rigide sous les fesses pour les parcours les plus longs (tapis de sol, etc.).

De même, le siège assez centré vers l’arrière incite à charger l’avant du bateau pour équilibrer l’ensemble ; les points d’encrages sont faits pour ça. Pour gagner de la place, on peut aussi utiliser les poches intégrées (en option). Côté navigation, les gros boudins du Rebel 2K offrent une stabilité appréciable ainsi qu’une maniabilité marquée ; mais de par sa longueur, il n’est pas taillé pour la vitesse. En rivière, sa capacité de franchissement limité, le manque d’étanchéité de la jupe et l’absence de calages le limiteront à de la classe II, pour laquelle il sera parfait. 

Le Rebel 2K nous offre une prestation polyvalente. C’est un bateau idéal pour qui veut aborder sereinement tout type de parcours dans une grande variété de contextes.

Prix : 849 euros Anfibio – Rebel 2k

Mekong – Pablo

Le Pablo est le modèle initial de Mekong, relifté pour 2021. Fabriqué en France, il est doté d’une construction robuste, d’un pontage (amovible en option) ainsi que d’un siège gonflable avec dossier ajustable. Le positionnement assez central du siège et le dosseret assurent une position confortable, sans avoir l’impression de s’avachir avec le temps. L’espace intérieur est correct, et on pourra mettre un sac à l’avant pour se caler efficacement. Selon son gabarit, on pourra aussi caler ses genoux sous l’hiloire pour augmenter le maintien (le pont est assez rigide pour ça). Le chargement est classique, avec une option de poche intégrée au boudin. Sur l’eau, les boudins latéraux de plus petit diamètre facilitent le passage de pagaie. Le Pablo est très maniable mais accuse un effet savonnette lorsqu’il est peu chargé, sa vitesse est correcte.

Avec une construction robuste et des performances en adéquation avec sa gamme, le Pablo offre un excellent rapport qualité/prix. Les plus grands gabarits et ceux qui veulent plus de capacité de chargement trouveront aussi leur compte avec la taille supérieure : la version « plus ».

Prix 740 € Mekong – Pablo

Nortik – Trekraft Expédition Ouvert

Le Trekraft Expédition est la packraft passe partout de Nortik. Cette version ouverte hérite de la très solide construction du modèle initial tout en assumant sa masse. L’espace intérieur est spacieux, le siège et dosseret confortables. Côté chargement, il y a de quoi faire : points d’accroche à l’avant et à l’arrière, plus deux soutes intégrées aux boudins latéraux. On peut donc emporter une bonne quantité de matériel, tout en équilibrant le bateau. La navigation est sereine : le Trekraft Expédition est stable, maniable, tout en proposant une glisse appréciable. Sur ce point, le fond gonflable (en option) apporte vraiment un gain de performance et de confort. On regrette toutefois qu’il ne soit pas mieux fixé au bateau. 

Le Trekraft Expédition Ouvert est donc un bateau des plus polyvalents. Alliant une construction robuste, une bonne navigabilité ainsi qu’une capacité de chargement certaine, c’est un allié fiable pour des parcours en eau calme et fleuves.

Prix : 749€ Nortik – Trekraft Expédition Ouvert

Guide du Packraft – Ultra-Léger 2021

Packrafts Ultra-Léger 2021

Anfibio – Nano RTC

Le Nano RTC s’inscrit parfaitement dans cette gamme des « Ultra-léger » : un bateau à emporter partout, pour naviguer en eau calme ; et qui offre des possibilités de chargement appréciables pour son gabarit.

Avec le Nano RTC, Anfibio nous offre une construction très basique, qui va à l’essentiel : nous sommes en présence d’un bateau à la forme simple, très compact une fois plié. La toile en PA 210D simple enduction et les soudures sur bords relevés laissent songeur quant à la durabilité mais l’objectif est rempli : une masse qui passe sous la barre du kilogramme sans le siège. Dès que ce cadre est posé, on comprend que le confort n’est pas l’objectif principal du Nano RTC, et dépendra principalement de la façon dont on charge le bateau.

Ce que l’on peut dire c’est que l’espace intérieur est assez limité, et au-delà d’1m80 ça devient compliqué… Heureusement, en plus des points d’accroche sur le pont, le Nano RTC dispose d’une ouverture pour charger les boudins. On favorisera donc cet espace de rangement pour gagner de la place dans le cockpit, mais aussi pour augmenter la stabilité, qui – de base – n’est pas des plus rassurantes. Pour le reste, la navigabilité est en adéquation avec les dimensions du bateau. 

Prix : 399€ Anfibio Nano RTC

Guide du Packraft – Randonnée 2021

– Packrafts Randonnée 2021

MRS – Nomad S1 Light

Le Nomad S1 Light s’impose comme une référence. Sa capacité de chargement, son confort et sa navigabilité en feront un allié de choix pour les moyennes et longues distances sur lacs et fleuves, notamment en itinérance. 

Le Nomad S1 Light est un bateau relativement long pour un monoplace. Pourtant, sa masse reste contenue : les boudins sont dotés d’une construction légère et c’est le fond qui assure la robustesse du bateau avec un PA 820D double enduction. Au gonflage il ne faudra pas hésiter à mettre de la pression pour qu’il reste rigide une fois chargé, ce qui garantira une bonne navigabilité. Une fois dedans, le siège suspendu gonflable et le dosseret assurent un confort qui permet d’envisager des navigations longues. Le volume intérieur est généreux, il y a de la place pour les jambes et le matériel, y compris derrière le siège.

Le Nomad S1 Light est aussi équipé de nombreux points d’encrages à l’avant et à l’arrière, on regrettera seulement l’absence d’une option pour charger les boudins. En termes de navigation, il est à la fois directeur et rapide. Le siège suspendu assure un coup de pagaie aisé, mais fait perdre un peu en stabilité. On pourra le naviguer en « eau vive » sur des passages classe II. L’option sangles cale -cuisses est alors intéressante, mais pour aller plus loin, c’est la version pontée qu’il faudra choisir.

Prix : 1059€ MRS – Nomad S1 Light

Nortik – Duo Expédition

Caractéristiques

Longueur : 315cm
Largeur : 94cm
Ø boudins : 
Capacité : 185kg
Poche intégrée : Oui x2
Masse : 5,3kg



Construction

Siege : Filet suspendu ; option siège gonflable
Type de fond : Toile tendu ; quille gonflable
Pontage : Non
Boudins : PA 440D – Enduction TPU 2 faces
Fond : PA 440D – Enduction TPU 2 faces

Nortik – Duo Expédition

Le Nortik Duo Expédition se place comme un très bon bateau de randonnée. Seul ou à deux, il peut engranger les kilomètres en lacs et fleuves, mais aussi sur des parcours côtiers protégés. 

Le Duo Expédition se présente comme un packraft de randonnée modulable pouvant accueillir 1 ou 2 personnes. La construction est classique pour Nortik : tissu 440D et double enduction TPU : un choix adapté au programme envisagé. En mode 2 places, le volume intérieur est limité et les plus grands peuvent se sentir à l’étroit. On peut embarquer du matériel pour la journée, mais pour aller plus loin, il faudra utiliser les poches intégrées aux boudins (2x 70L). En mode solo, le volume est spacieux, on peut facilement envisager un trip de plusieurs jours.

Dans les deux cas, les sièges en filet offrent une position haute appréciable pour pagayer, mais les mailles larges peuvent en gêner certains ; une option siège et dossier gonflables existe. Sur l’eau le Duo expédition est stable et directeur. Il sait cependant rester maniable lorsqu’il le faut. La quille gonflable apporte un réel plus en termes de confort de navigation : le fond tendu est plus rigide, ça limite le clapot et fait gagner en glisse. Notons aussi que le profil bas des boudins limite la prise au vent.

Prix : € Duo Expédition

Guide du Packraft – Eau Vive 2021

Packrafts Eau Vive 2021

Alpacka – Gnarwhal

Caractéristiques

Longueur : 246cm
Largeur : 97cm
Ø boudins : 30cm
Capacité : 204kg
Poche intégrée : Oui
Masse : 3,8kg

Construction

Siege : Gonflable
Type de fond : Gonflable autovideur
Pontage : En option
Boudins : PA 210D – Enduction TPU 1 face
Fond : PA 840D – Enduction TPU 2 faces

Prix : 1600€

Le Gnarwhal est assurément un bateau d’eau- vive polyvalent : facilement chargeable, confortable, on peut le naviguer  sereinement jusqu’en cl.III.

Le Gnarwhal est un bateau trapu conçu pour l’eau vive. Disponible en 3 tailles (M, L, XL) et 2 configurations (autovideur ou ponté) ; nous avons testé la version L autovideur. Alors que la toile de fond est construite à base de PA 840D double enduction, les boudins sont plus légers, à 210D simple enduction, avec tout de même une option 420D (+50€). L’épais fond gonflable, amovible, couvre les ¾ arrière du bateau, intégrant le siège et laissant de la place pour les pieds. Avec le dossier, les cale- genoux et le cale- pieds gonflables, l’ensemble offre un cockpit à la fois efficace et confortable.

En navigation, le Gnarwhal est maniable et réactif. Le fond gonflable assurant une bonne rigidité et les cale- genoux une bonne tenue, il offre une navigation fine et précise : on peut jouer sur la gîte et l’assiette, « déposer » des rouleaux. Cependant, le fait d’être auto-videur est à double tranchant : le Gnarwhal est rassurant car ouvert, il facilite la remontée en cas de dessalage, mais le temps nécessaire au vidage complet pénalise ses performances dans les rivières à volume. Le chargement offre le nécessaire : points d’ancrage et poche intégrée de série.

Alpacka Gnarwhal

 

Alpacka – Wolverine

Le Wolfverine est un pur bateau d’eau-vive qui ravira ceux qui cherchent une bonne navigabilité en format packraft : on peut le naviguer jusqu’en cl.III / IV selon le niveau technique du pagayeur, voire plus si affinité…

L’Alpacka Wolverine est un packraft d’eau- vive plus fin que le Gnarwhal. Disponible en 3 tailles (S, M, L) et 2 configurations (autovideur ou ponté) ; nous avons testé la version L ponté. La toile de fond est construite à base de PA 840D double enduction, les boudins sont plus légers, à 210D simple enduction, avec tout de même une option 420D (+50€). Le fond gonflable, amovible, couvre les ¾ arrière du bateau, intégrant le siège et laissant de la place pour les pieds. Avec le dossier, les cale- genoux et le cale- pieds gonflables, l’ensemble offre un cockpit à la fois efficace et confortable.

En navigation, le Wolverine est maniable et réactif. Le fond gonflable assurant une bonne rigidité et les cale- genoux une bonne tenue, il offre une navigation fine et précise : on peut jouer sur la gîte et l’assiette, « déposer » des rouleaux et l’esquimautage est envisageable. La fine jupe (fournie) est spécifique au bateau. Elle reste bien tendue, évitant l’effet flaque dans l’hiloire, et l’étanchéité est bonne. Le chargement offre le nécessaire : points d’ancrage et poche intégrée de série.

Prix : 1800€ Alpacka – Wolverine

Alpacka Wolverine

Et voilà, c’est fini pour ce Guide du Packraft 2021. Restez connectés, le TEST CKM s’étoffera avec le temps et les nouveautés du marché à venir.

Pour rester dans la planète packraft, lisez :

Packraft : Dans le courant du Multi sport (à venir)

Packraft : L’important c’est pas la chute, c’est le voyage

X