A ne pas manquer Actus Actus Canoë-Kayak

3 médailles françaises aux Mondiaux Ocean Racing 2021 Lanzarote

Partager
Poste Le 13 juillet 2021 par adminCKM

La semaine dernière les pagayeurs chasseurs d’eau salée étaient aux Canaries, sur l’île au volcan (et du swell), Lanzarote, pour les Championnats du monde Ocean Racing. Malgré tout ce qui s’est mis en travers de leur route, les organisateurs (Club Marlines Arrecife) ont tenu bon pour délivrer avec succès la 5ème édition des Mondiaux Ocean Racing ICF. La France ramène 3 belles médailles avec Victor Doux (K1 senior), Pierre Vilela (U23), et Claire Dewaste (junior dames).

Des pays qui manquent à l’appel, une pandémie qui rajoute beaucoup de contraintes et de paramètres à gérer pour délivrer un événement d’envergure international, beaucoup d’incertitude, peu de soutiens reçu. Voilà le contexte dans lequel Lanzarote accueillait les Championnats du Monde Ocean Racing. Et finalement, au bout du compte, c’est une grande réussite. Les participants ont largement applaudi les bénévoles et organisateurs du Club Los Marlines en standing ovation lors de la cérémonie de clôture. C’est probablement l’une des éditions les plus réussie en terme d’organisation, même si il manquait bien sûr quelques athlètes avec les contraintes sanitaires que l’on sait.

Des conditions dantesques

A quelques minutes du départ, les organisateurs décident de modifier la procédure de mise à l’eau. Au regard de la casse matérielle en perspective, la course est lancée sur l’eau et non depuis la plage.

Avec 22 noeuds établis et près de 2m de creux, la course est lancée sur un océan déchaîné de vagues. Et très rapidement, il devient impossible de suivre la course tant les pagayeurs disparaissent entre les trains de houles. L’unique repère pour les spectateurs est le live tracking GPS. Donc on suit des petits triangles, accompagné des images de la tête de course. Hormis cela, suspens, il faut attendre l’arrivée des pagayeurs dans le port d’arrivée.

Michelle Burns, enfin

Michelle Burns est de retour, 8 ans après son « raté » au Portugal. Après avoir manqué la bouée à tourner il y a 8 ans, la sud africaine avait du faire demi tour pour virer la marque de parcours. A ce moment là elle avait été rejointe par 3 autres pagayeuses, et avait pris la seconde place. En 2017 à Hong Kong elle avait également pris l’argent.

Michelle Burns

Cette fois-ci elle est belle et bien la première a franchir la ligne d’arrivée. Elle devance Ana Swetish, Championne du monde junior en 2019, et l’espagnole Judit Verges Xifra prend la troisième place.

Claire Dewaste Vice-championne du monde Junior

Sacrée performance de la part de Claire Dewaste ! La française a su trouver son rythme dans l’océan déchainé pour venir s’intercaler entre les deux sud africaines, les soeurs Hockly, et remporter le titre de vice championne du monde junior. Elle qui s’entraîne et étudie à Caen, on peut dire qu’aux Championnats d’Europe de Cherbourg, elle sera à domicile. Pas de sud africaines à l’horizon des plages normandes. Il lui faudra résister aux espagnoles et à une anglaise, pour ramener le titre européen à la maison.

Claire Dewaste
Uli Hart & Nikki Notten

Notten on heaven door

Nikki Notten, vice champion du monde marathon -23 ans 2017, 5ème des Mondiaux Ocean Racing 2019, 2ème de la légendaire Shaw and Partners Doctor en 2019, est désormais champion du monde. Le sud africain sera le plus rapide à rallier Arrecife en bouclant les 27km en 1h30. Soit à un tout petit peu moins que 18kmh de moyenne.

Nikki Notten

Déjà habitué des podiums en Coupe du Monde et vice champion d’Europe 2018, l’allemand Gordan Harbrecht devient le premier européen à monter sur un podium mondial en open. Jolie reconversion pour l’ancien espoir olympique et membre du K4 1000m allemand en 2014 et 2015. Autre « première » : la médaille de Bronze pour Victor Doux, premier podium pour la France dans cette catégorie.

Uli Hart champion du monde junior en titre, remporte la couronne mondiale en -23 ans, du haut de ses 20 ans. L’espagnol Jorge Enriquez termine second, Pierre Vilela prend la troisième place.

Gordan Harbrecht

Bernardo Pereira, un futur grand

Champion du monde junior, le pagayeur de Madère a impressionné tout le monde en prenant la 7ème place au scratch. Il l’emporte dans sa catégorie avec six minutes d’avance sur son dauphin sud africain, Josua Smith.

Hector Henot

Prochain rendez-vous, du 18 au 21 août pour les Championnats d’Europe à Cherbourg.

Résultats complets

https://37e3e936-088c-4311-8588-329a77cee862.filesusr.com/ugd/aa45fb_25f39985c69647cf87924fd081cc7093.pdf

X