Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Mondiaux slalom – Cédric JOLY sur le toit du monde!

Exceptionnelle performance pour le céiste de Brocéliande, Cédric Joly est devenu ce week-end champion du monde de C1 slalom! 


La journée avait très bien débutée, puisque les 3 français engagés dans la catégorie C1H ont réussi à se hisser en finale. Mais si Martin Thomas, le premier à s’élancer dans la finale est parti à la faute, Cédric Joly a lui poser une manche magnifique. Rapide et efficace, il n’a rien laissé au hasard dans une manche de haut vol. C’est une grosse sensation, lui qui avait des difficultés cette saison à exprimer son plein potentiel. Mais voila, sur ces mondiaux, il a su redresser la barre!

« Je suis surpris par ce titre mondial… J’étais sûr d’y arriver un jour, mais je ne pensais pas si tôt! »

Le nouveau champion du monde de canoë, plus jeune compétiteurs à s’élancer dans cette finale nous confiait à l’issu de son titre:

« J’ai abordé la course différemment des coupes du monde.  j’ai réalisé que je me mettais beaucoup trop de pression néfaste cette saison. J’ai décidé d’arrêter de me juger en permanence et de me battre pour réussir. Du coup j’étais dans un état d’esprit beaucoup plus positif et je pense que ça m’a permis de m’exprimer sur ce championnat du Monde. Il ne manquait pas grand chose sur les coupes du Monde, c’était souvent une seule erreur qui me coûtait la finale. Je suis surpris par ce titre mondial car si j’étais sûr d’y arriver un jour, je ne pensais pas si tôt ! Mais j’ai souvent réussi les grosses échéances dans ma jeune carrière donc c’est dans la continuité de mes titres juniors et -23 en quelques sortes… » (Dans la continuité aussi de celui qui, il y a 2 ans, avait réalisé le meilleur temps des championnats du monde de Pau… Alors qu’il étaient ouvreur!)

Derrière, personne n’a pu aller chercher son temps, pas même Denis Gargaud, champion olympique en titre et dernier concurrent à s’élancer. Il termine 5e. 3 français dans les 8 premiers, un champion du monde. Le C1 français continue de briller de milles feux sur la scène internationale!

La finale de Cédric Joly:

Pas de finale dans les autres catégories… Les espagnols en feu à domicile.

Si les C1 avaient parfaitement lancés l’équipe de France, derrière, rien ne s’est passé comme prévu. Après sa victoire en qualification, Marie-Zélia Lafont est parti à la faute en demi-finale. Elle termine 29e. Camille Prigent n’était pas loin du compte, mais malheureusement sa manche ne  lui a pas non plus permis d’accéder à la grande finale… 12e.  L’essentiel est la, la quota olympique est fait! Devant, c’est la slovène Eva Tercelj qui est allé chercher une finale de feu pour s’imposer et devancer Jessica Fox et Luuka Jones. Déception pour Ricarda Funk, l’une des favorites de l’épreuve et seulement 5e.

4e des mondiaux à 15 ans…

Le dimanche, tous les espoirs en C1D reposaient sur Lucie Prioux, seule tricolore en demi-finale. Si le temps était suffisant pour passer à l’étape suivante, 4s de pénalité ont éloigné Lucie de la qualification. Elle termine 17e. La finale s’est donc déroulé sans française, mais a vu un affrontement de haut vol entre l’allemande Andrea Herzog et Jessica Fox! C’est finalement Andrea qui réussi a barré la route à l’australienne, et s’impose en 100.52, pour moins d’1s sur Jessica Fox, décidément pas en réussite. L’autrichienne Nadine Weratschig complète le podium. A noter la performance exceptionnelle de Evy Leibfarth, révélation de la saison. Elle termine 4e des championnats du monde… A seulement 15 ans (né en 2004)…. Précocité!

Jiri est un extra-terrestre!

En K1H, C’est Quentin Burgi qui a cru longtemps à la finale, mais la réussite n’était décidément pas française aujourd’hui. Il termine 11e et premier non sélectionné en finale. Boris Neveu lui n’était pas dans un grand jour, 29e. Mathurin Madore était parti à bon rythme,  mais un passage trop tendu dans un décalé lui a valu 50s de pénalité. Il termine 36e.

Pour finir, il était très attendu, et il n’a pas déçu… Jiri Prskavec a réussi a remporter et la demi-finale, et la finale de ce championnat du monde! Le tchèque évolu actuellement sur une autre planète. Même si le meilleur temps du jour a été réalisé par le super-local de l’étape, le surprenant David Llorente, qui vient chercher à seulement 22 ans un titre de vice-champion du monde ! Exceptionnel! Et les espagnols ont fait fort à domicile, puisque Joan Crespo complète le podium. on a donc les tête de série n°19 et 22 sur le podium. Hold-Up…

Les C2 mixtes pas en réussite non plus…

Deux bateaux français étaient alignés sur les mondiaux de C2 mixte. Si les deux bateaux ont atteint la finale, ils ont finalement terminé 4e et 5e. Etienne Daille et Carole Bouzidi n’ont pas été assez rapidement pour espérer un podium, 4e. Denis Gargaud et Lucie Baudu ont eux été trop pénalisés, avec 4s en plus, ils terminent 5e.

Les tchèques Tereza Fiserova et Jakub Jane sont champions du monde.

Le point sur les JO

A priori, la France devrait bien obtenir les 4 quotas pour les Jeux Olympique. Mais aucun française ne devrait valider le critère n°1 de la FFCK concernant l’attribution de ce quota. Il faut donc patienter pour connaître les française qui représenteront la France aux JO!

Rappel des règles:

https://www.ffck.org/wp-content/uploads/2019/06/Règles-de-sélections-Olympiques-2019-2020.-validées-FFCK-12062019-OK.pdf

Photo: Flux ICF/ Planet Canoe

Finales C1H et K1D:

Finales C1D et K1H

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *