Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Piges 2018 C1D: La jeune Prioux championne de France!

10e du classement K1D, la jeune Lucie Prioux remporte la catégorie C1D avec autorité. Elle termine ces championnats de France avec seulement 2 points (2 victoires et une 2e place). Une domination semblable à celle de Boris Neveu chez les K1H. A 21 ans, c’est une performance remarquable! Elle devance donc Lucie Baudu, qui représentera la France dans les 2 catégories. Elle réalise des piges d’une incroyable régularité, avec une victoire et 3e seconde places.

Derrière, le classement est beaucoup plus serré. Solide leader jusqu’à cette année, Claire Jacquet a tremblé pendant ces piges. Mais au bout du compte, sa victoire lors de la course 2 lui sauve la mise, et elle sera de nouveau en équipe cette année… C’est donc Cécile Tixier qui sort. Très régulière, elle n’a pas réussi a hausser le niveau (4e,3e,4e,4e) pour aller chercher de meilleurs points.

Une bataille rude chez les U23.

Dans cette jeune catégorie, (seulement 3 filles seniors au total) la bataille chez les U23 est presque aussi rude que chez les seniors. En effet, pour terminer dans les 3 premières -23, il fallait terminer dans le top 6 au scratch! #Densité!

Derrière la championne nationale Lucie Prioux, c’est donc Marjorie Delassus qui a tiré son épingle du jeu (5e) suivit de très près par Fanchon Janssen, qui souffle la place pour une cheveux à Margaux Henry, avec un départage au millage…

En junior, c’est une junior 1, Laurène Roisin qui s’impose, devant une cadette… Doriane Delassus, qui est passée à côté en kayak, elle a réussi à être régulière en C1. Angèle Hug, blessée pour la course 4, assure tout de même sa place dans le collectif pour la 2e année consécutive dans cette catégorie. Elle s’alignera donc de nouveau et en Kayak et en Canoë sur les échéances internationales!

Photo: @Michaela Daille

One Comment

  1. freslon didier

    5 mai 2018 at 19 h 41 min

    Donc si on comprend bien l’histoire les filles font K1 et C1 c’est bien au lieu de prendre 1 K1 et C1 on prend une personne d’où une économie génial on est bein dans l’ère de la restriction ce que j’apprécie en tant que descendeur c’est que maintenant la discipline reine car olympique fait aussi des économie de mon temps aux mondiaux de descente 1995
    4 canoe
    4 kayak Dame
    4 kayak homme
    4 c2 homme
    voila une triste décadence élitisme pas bon pour faire réver les jeunes
    didier freslon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *