Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Piges 2018, qui pour représenter la France en C1H et K1D?

Martin Thomas

Les championnats de France élite débutent donc vendredi, avec les deux premières catégories: C1H et K1D.

Des surprises chez les C1H?

Dans la catégorie C1H, Denis Gargaud fera encore une fois figure de grand favori. Mais attention, il ne sera pas intouchable. On se souvient qu’en 2015, le céiste de Marseille avait échoué à la 4e place des sélections. Après son titre olympique en 2016, il a tout de même été finaliste des mondiaux 2017 à Pau.

Derrière, Edern le Ruyet avait créé la sensation en accrochant sa première sélection en équipe avant de briller aux mondiaux avec une très belle 4e place. Mais il va falloir de nouveau naviguer à son meilleur niveau pour continuer l’aventure avec le collectif tricolore… Car la densité est importante dans la catégorie. Avec notamment Martin Thomas, champion de France élite 2017, mais qui reste sur une déception aux mondiaux où il n’a pas réussi à accéder à la grande finale.

De sérieux outsiders?

Derrière, Nicolas Peschier, 4e en 2017, semble avoir fortement ralenti l’entrainement et ne devrait pas jouer les premiers rôles cette année. 5e l’an dernier, Jonathan Marc a lui complètement rangé la pagaie. Du coup, ce sont les jeunes qui pourraient bien en profiter. On pense notamment à Cédric Joly, décevant 11e l’an dernier, on se souvient qu’il a réalisé le meilleur temps des championnats du monde de Pau alors qu’il était seulement invité! Sa capacité à aller très vite lui permet de prétendre à une grosse perf’. Kilian Foulon sera également un sérieux prétendant, lui qui monte petit à petit chaque année, 6e l’an dernier, actuel leader du classement coupe de France, il doit désormais franchir le cap pour continuer de rêver JO.

Cédric Joly à Séo

Il ne faut pas l’enterrer, le vainqueur de la finale de coupe du monde en 2015, Pierre-Antoine Tillard pourrait bien revenir en équipe cette année. Lui qui avait été très rapide en 2017, mais ses deux sorties de pistes l’avaient éloignées du collectif tricolore. Il reviendra cette année avec l’esprit revanchard! Et enfin, le junior Nicolas Gestin sera également un outsider. Second du classement coupe de France à ce jour, il pourrait chambouler la hiérarchie…

Piges 2018 - C1H, qui dans le collectif? (3 réponses)

Le choc des générations chez les K1D?

Marie-Zélia Lafont

Côté K1D, l’équipe 2017 est toujours la, avec Carole Bouzidi et Lucie Baudu, qui seront à nouveau dans le jeu, et Marie-Zélia Lafont qui sera la grande favorite. Triple championne de France élite en titre, médaillée aux championnats d’Europe… Elle sera donc en pôle position pour accrocher une place en équipe. Mais attention, la jeune génération monte, et pourrait créer quelques surprises…

Camille Prigent incarnera cette génération montante. 4e l’an dernier, leader du classement coupe de France, elle semble plus que jamais en mesure d’accrocher enfin sa première sélection chez les grands! Flora Huvelin, 5e l’an dernier pourrait elle aussi jouer devant. 3 filles de la génération 98-99 seront aussi à suivre. Toutes les 3 dans le top 5 de la coupe de France, Romane Prigent, Marjorie et Natacha Delassus n’auront pas de complexe dans ces sélections! A ne pas oublier, Estelle Mangin, 2e du classement coupe de France, sera également à suivre, même si elle est passée à côté de ses courses en 2017 (7e).

Piges 2018 - K1D, qui dans le collectif? (3 réponses)

 

Photos: @Michaela Daille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *