Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Slalom – Les play-off N2/N1 soulèvent des questions

Quentin Burgi médaillé aux championnats d’Europe… Devra défendre sa place en N1 aux play-off? 


Le slalom français a un petit peu évolué cette saison, avec l’implantation des « classements coupe de France », qui existaient déjà en N1, sans être vraiment utilisés. Ils ont donc été généralisés sur toute l’animation nationale. De ces classements, une autre nouveauté verra le jour en novembre, le système de play-off. Si les meilleurs N2 ont déjà obtenu leur ticket pour la N1, les autres compétiteurs de haut de tableau devront eux passer par cette course pour monter dans la division supérieure. Et ils auront en face d’eux donc les moins bons N1 qui devront défendre leur place sur une course à Huningue donc…

De la théorie à la pratique….

Ça, c’était la théorie. En effet, la publication des sélectionnés pour les play-off suscitent déjà quelques critiques. En effet, le classement coupe de France ne semble pas vraiment refléter le niveau des pagayeurs. Au lieu d’avoir les moins bons N1, il semble que l’on se retrouve plutôt avec « les N1 qui n’ont pas fait toutes les courses », et notamment donc les meilleurs N1 comme souvent … Déjà engagés sur le circuit international, le calendrier ne leur permet souvent pas de s’aligner sur les N1.

Ce qui implique que chez les K1D, les meilleures N2 et N3 devront donc se battre avec:

Des listes impressionnantes!

Marie-Zélia Lafont, Camille Prigent, Lucie Baudu (soit l’équipe de France K1D), Doriane Delassus, Pauline Guiet, FLora Huvelin, Nathacha Delassus, Bénénice Kolenc, Romane Prigent, Julie Neime,  Lucie Prioux…. Toutes des filles qui jouent chaque année les équipes de France (Senior ou -23 ans).

En K1H: le constat est sensiblement le même: Quentin Burgi, Pierre Bourliaud, Ludovic Di Nisi, Benjamin Travostino, Lukas Werro, Julien Pajaud, Mathieu Biazizzo, Mathurin Madore, Antoine Launay, Manuel Munsch… Tous des athlètes ayant des résultats significatifs sur le circuit… MONDIAL!

En C1H: Yves Bourhis, Jean-Pierre Bourhis, Martin Thomas, Cédric Joly, Liam Jegou….

Enfin, en  C1D: Claire Jacquet, Cécile Tixier, Lucie Prioux, Lucie Baudu!

Alors dans la réalité, on imagine que ces athlètes ne participeront pas aux play-off, mais les réactions à la publications peuvent faire sourire:

Se pose alors la question de la volonté des nos bénévoles de la CNA Slalom (Comission Nationale d’Activité): Revaloriser le circuit national? Ces listes peuvent en effet être un message fort au circuit N1: Il faut faire toutes les courses pour éviter les play-off. Reste que pour les N2 en quête d’une accession à la N1, ces listes ont de quoi démoraliser certains…

Le lieu pose également problème

Une autre question concerne le positionnement de ces courses. Les play-off N2/N1 ) Huningue. Si on oublie la température à cette période dans cette région (la régionale habituelle de novembre à Huningue offre bien souvent pluie, vent et neige), reste la question de la situation géographique.  Plus de 1000 km de Pau, 900km de Rennes, 500 km de Vaires-sur-Marne. Les principaux « pôle » N1 semblent à l »autre bout du monde…

Les listes en questions:

https://www.ffck.org/wp-content/uploads/2019/08/Liste-Play-Off-N1-N2.pdf

le classement coupe de France N1:

https://www.ffck.org/wp-content/uploads/2019/08/Classement-Coupe-de-France-N1.pdf

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *