Conseils

Test – Pyranha 9R II

Partager
Poste Le 3 octobre 2022 par adminCKM

Pyranha 9R II

Entré en production en avril dernier, le Pyranha 9R II succède au 9R. Profitant d’une météo clémente et de niveaux idéaux, nous l’avons testé cet automne en Ardèche. Retour sur ce qui s’annonce comme un incontournable, et notamment ce qui le distingue de la première version.


Texte et photos : Kevin Saussure


Petit frère du 9R

Apparu à l’été 2014, le 9R était une révolution. Combinant vitesse et maniabilité, il avait su briser les codes qui différenciaient les creeks classiques comme le Tuna (maniable, franchiseur mais manquant de glisse) et les bateaux plus typés « volume » comme le Zen 2 et le Flying Squirrel (rapides mais directeurs).

Doté d’un giron très progressif, d’une coque fine et d’une ligne de carre très marqué, le 9R était un véritable étalon de course : rapide et maniable, il fallait cependant le dompter pour l’exploiter pleinement, le bougre ne laissant pas de place aux erreurs. 

Caractéristiques

Version9R II9R II L
Longueur272cm287cm
Largeur65cm66cm
Volume310L340L
Poids22kg23kg
Pagayeur65-100kg75-125kg

Un fond de bateau plus large et plus plat

Cette version 2 est une évolution dans les tendances actuelles. Le fond du bateau est plat, plus large, notamment sur l’arrière. Il en résulte une coque qui porte, mieux que la version 1, plus stable à haute vitesse (on perd l’effet tangage). Le 9R II se navigue donc à plat et offre une très bonne glisse, à l’instar du Nirvana.

Ce fond plus large que la version 1 permet aussi un gain notable de stabilité. La ligne de care a été adouci et le bateau perd de sa technicité. On navigue serein et les punitions sont moins nombreuses. Ce n’est pas pour autant que le 9R II baisse en performance. Il est plus rapide, très réactif et accroche fort une fois sur la tranche. 

Test CKM Pyranha 9R II
La haute Baume en 9R II

Restez au-dessus de l’eau avec le Pyranha 9R II

Sa pointe avant retravaillée est plus large, elle permet un franchissement net de la plupart des mouvements d’eau. Les boofs sont faciles et l’atterrissage propre, rapide. Le pont est optimisé pour le passage de la pagaie et l’évacuation de l’eau, il gagne aussi du volume sur l’arrière. Le bateau reste donc rarement sous l’eau longtemps. Ce gain de volume permet aussi une meilleure capacité de chargement.

Peu de différences entre la version M et L

Concernant les tailles, dans sa première version, le 9R L gardait la même longueur que le M. Il en résultait un bateau au proportions différentes (bien plus large). Il était donc plus sage et se naviguait vraiment à plat. Pour la version II, le 9R II L garde un ratio longueur/largeur proche du M, le gain de volume se faisant essentiellement en longueur (287cm). Le bateau devrait donc, a priori, garder un comportement proche d’une taille à l’autre. Pour ce qui est du poids du kayakiste, le M se navigue bien jusqu’à 80-85kg. Au-delà, on peut commencer à envisager le L. 

Calages du Pyranha 9R II

Du côté de l’accastillage, on retrouve le classique siège Stout 2 ; des cale-pieds avec bloc de mousse et les cale-cuisses standards de la marque. On pourra prendre l’option « hookers » pour avoir un calage des cuisses plus englobant. C’est très efficace mais la sortie en cas de bain peut être un peu plus difficile. Le pont est garni de 2 poignées et 3 points d’ancrage. L’ensemble est simple et efficace. On en demande pas plus.

Pour un public plus large

Avec le 9R II, Pyranha fait arriver sa forme à maturation. Elle perd son côté fougueux et exclusif pour consolider ses performances de navigation. Le 9R II s’adresse donc à un public plus large, pour lequel il saura proposer une navigation rapide, plaisante, passe-partout et technique s’il le faut.

Changement de polyéthylène

Côté plastique, Pyranha a changé de polyéthylène l’année dernière. Le nouveau plastique MZ3 On vous laisse vous faire une idée sur le nouveau plastique MZ3 après l’arrêt buffet que notre modèle test a subi. Le avant/après laisse une bonne impression quant à la qualité de la matière.

Avant

Retour sur le Pyranha 9R II
Test du Pyranha 9R II : le plastique plie, mais ne romps pas

Après

Test du Pyranha 9R II : le coup de sèche cheveux permet une remise en forme facile
X