Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Course en ligne : 6 médailles à Szeged

L’équipe de France olympique et paralympique a brillé ce week-end à Szeged en remportant 6 médailles dont trois en or lors de la Coupe du monde n°2.

Les paracanoës ont lancé la belle moisson tricolore dès vendredi avec Rémy Boullé en KL1. Finaliste à Rio l’été dernier, le kayakiste licencié à Orléans se projette déjà vers Tokyo et il a mis en place une préparation sérieuse et millimétrée. Déjà très bon sur le départ la saison dernière, il a dominé sa course de bout en bout, malgré des conditions compliquées de fort vent de dos. Il s’impose et remporte ainsi sa première victoire en Coupe du monde.

Trois médailles en paracanoë

A cette médaille d’or, il faut ajouter celle en bronze de Ronan Bernard, de retour sur la scène internationale en VL3 et l’or remporté par Cindy Moreau en KL3. La médaillée de bronze à Rio a dominé sa finale, maitrisant les conditions climatiques compliquées. Avec ces trois médailles les paracanoës lancent bien leur saison, qui se poursuivra aux championnats d’Europe.

Trois médailles également en course en ligne

Venu pour conquérir la première place du classement mondial du K1 200m, Maxime Beaumont, victorieux la semaine dernière, à du se contenter de l’argent dimanche. Pour 5 centièmes, il a cédé la victoire à Liam Heath, le champion olympique. La dernière étape de la Coupe du monde à Belgrade en fin de semaine sera décisive pour définir le vainqueur du classement mondial.

Egalement sur K1 200m, mais chez les dames, Sarah Guyot a renoué avec le podium. Elle décroche le bronze dans une course remportée par la Hongroise Dora Lucz devant son public, suivie de Aimee Fischer (NZL). Cette saison la kayakiste de Tours s’est aussi embarquée à bord du K4 dame 500m. Elle signe d’ailleurs une belle performance avec ses coéquipières, Manon Hostens, Sarah Troel et Léa Jamelot, puisque les tricolores prennent une belle 5ème place en finale.
Enfin en K2 500m, Sébastien Jouve et Guillaume Le Floch Decorchemont se sont imposés devant les Hongrois et les Ukrainiens. Une sacré performance pour un équipage tout neuf alliant l’expérience de Jouve et la jeunesse de Guillaume Le Floch Decorchemont. Ce dernier, déjà performant en junior, ne demande qu’à faire éclore ses qualités physiques depuis quelques saisons. Il semble avoir trouver un bon terrain de jeu avec le retour en grâce du 500m.

L’équipe de France olympique met le cap sur Belgrade ce lundi pour y disputer en fin de semaine la dernière manche de la Coupe du monde. Elle sera étoffée du collectif U23 et les équipages seront quelques peu remaniés pour l’occasion.

Tout les résultats de la Coupe du monde de Szeged ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *