Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Course en ligne – paracanoë : sélections 2018

Après trois jours de compétition à Vaires sur Marne pour les championnats de France élite, support des sélections équipe de France, la FFCK a officialisé la composition de ses équipes de France.

Le paracanoë s’étoffe

Cette année, 11 athlètes étaient au départ des sélections paracanoës, ils sont finalement 8 à intégrer le collectif tricolore. Au sein de ce groupe on retrouve des athlètes d’expérience mais aussi de nouveaux entrants comme Manon Doyelle ou Eddie Potdevin. A charge pour eux de convaincre le staff en terminant dans les 8 premiers d’une finale lors des deux premiers rendez-vous de la saison ; la Coupe du monde de Szeged et les championnats d’Europe de Belgrade. Une telle performance doit leur permettre d’aller aux championnats du monde à Montemor o Vehlo (Portugal).

KL1 homme : Rémy Boullé (Orléans)
KL3 homme : Martin Farineaux (Lille)
KL2 dame : Agnès Legroux (Orléans)
KL3 dame : Cindy Moreaux (Bouchemaine), Manon Doyelle (Lyon Oullins La Mulatière)
VL2 homme : Cyrille Hureau (CC Roussillonnais)
VL3 homme : Ronan Bernard (Quimper), Eddie Potdevin (Charleville Mézières)

Les seniors tournés vers Tokyo

Permettre aux leaders de s’exprimer et à la relève de prendre de l’expérience, tout en préparant des bateaux capables de performer à Tokyo, voici la ligne directrice du staff tricolore pour composer l’équipe de France senior 2018. Si le collectif est large, cela doit avant tout permettre de tester des équipages pour être le plus efficace possible sur les championnats du monde et déterminer les bateaux à potentiel, car Tokyo arrive à grand pas. Objectif C2 donc pour les canoës hommes et dames, alors que les kayaks dames et hommes vont tester les combinaisons en K2 et K4.

Objectif majeur de ce collectif, les championnats du monde à Montemor o Vehlo (Portugal) fin août.

Kayaks hommes : Maxime Beaumont (Boulogne sur Mer), Guillaume Burger (Saint-Grégoire), Cyrille Carré (Auxerre), Etienne Hubert (Sedan), Guillaume Le Floch Decorchemont (Condé sur Vire), Franck Le Moel (Mantes), Francis Mouget (Auxerre)
Kayaks dames : Sarah Guyot (Tours), Manon Hostens (Périgueux), Léa Jamelot (Quimper), Gabrielle Tuleu (Tours), Sarah Troel (Saint-Grégoire)
Canoës hommes : Adrien Bart (Saint Laurent Blangy), Thomas Simart (Saint Laurent Blangy), Romain Beugnet (Saint Laurent Blangy), Loïc Léonard (Saint Laurent Blangy)
Canoës dames : Eugénie Dorange (Auxerre), Anaïs Cattelet (Saint Laurent Blangy).

Les Jeux Méditerranéens

Cette année Taragonne (Espagne), accueille les Jeux Méditerranéens en juin, avec des épreuves de kayak de course en ligne. Au programme on retrouve : K1H 200m, K1H 500m, K2H 500m et K1D 200m, K1D 500m.

Six athlètes sont sélectionnés pour cette échéance.

Kayaks hommes : Maxime Beaumont (Boulogne sur Mer), Guillaume Burger (Saint-Grégoire), Guillaume Le Floch Decorchemont (Condé sur Vire), Franck Le Moel (Mantes)
Kayaks dames : Sarah Guyot (Tours), Léa Jamelot (Quimper)

Premiers rendez-vous à Szeged

La première manche de Coupe du monde de la saison se tient à Szeged, temple de la course en ligne mondiale. Prévu initialement uniquement pour les leaders, le staff a décidé de profiter de cette grosse course pour tester des équipages en kayak.

En canoë, on retrouvera Eugénie Dorange chez les dames, ainsi qu’Adrien Bart et Thomas Simart.

En kayak Maxime Beaumont y sera associé à Etienne Hubert pour un K2 1000m, alors que Sarah Guyot sera testé avec Manon Hostens en K2 500m.

Crédit photo : Julien Crosnier / CKM

One Comment

  1. Pingback: Equipe de France paralympique | Comité Régional Guadeloupe de Canoë Kayak

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *