Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Descente : Deux titres pour les Bleus en sprint

Les championnats du monde de descente se sont achevés ce dimanche à Muotathal en Suisse avec les finales de sprint et les courses par équipe. L’équipe de France remporte 8 médailles, dont deux en or.

Manon Hostens championne du monde

C’était sûrement ses derniers championnats du monde de descente et Manon Hostens en a largement profité. Vice-championne du monde en classique jeudi, elle s’est offert le titre en sprint dimanche matin pour ouvrir la journée de compétition. La kayakiste de Périgueux avouait cet hiver dans nos colonnes avoir besoin de la descente, que cela faisait partie de son équilibre d’athlète. A Muotathal, elle est arrivée sur la pointe des pieds, peu préparée et fatiguée, mais son envie et ses qualités on fait la différence. Elle ne connaissait pas la rivière, cela s’est peut-être mué en avantage car elle n’a pas eu à tergiverser avec les changements de niveau d’eau. Quoiqu’il en soit, elle ajoute une ligne de prestige à son palmarès et peut regarder sereinement vers Tokyo avec la course en ligne.
Claire Bren, championne du monde 2012 et 2017 de sprint était elle aussi au rendez-vous, car elle décroche la médaille de bronze derrière Martina Satkova.

Triplé pour les C2

Comme en classique, et comme l’an dernier à Pau, les C2 tricolores ont écrasé la concurrence. Quentin Dazeur et Stéphane Santamaria s’impose et remporte leur troisième titre de champion du monde de sprint d’affilée. Ils réalisent aussi le doublé classique sprint sur ces mondiaux. « On était focalisé sur le C2 sur ces mondiaux, expliquait Quentin Dazeur, et cela nous a permis d’avoir un peu plus de fraicheur que certains équipages. C’est un plaisir de gagner à nouveau car après 2016 où on gagne sur un parcours physique, 2017 sur un bassin technique, Muotathal alliait les deux et on est content de montrer qu’on peut gagner sur tous les types de parcours. »
Derrière eux, le jeune équipage formé par Ancelin Gourjault et Lucas Pazat prend la médaille d’argent et la paire Debray / Lapointe est en bronze.

Pas d’autres médailles en sprint individuel

En kayak homme, les Slovènes ont encore une fois dominé la catégorie et Nejc Znidarcic retrouve l’or mondial, devant Debeljak et Urankar. Le premier tricolore, Paul Graton est 4ème, une place qu’il doit maudire. Paul Jean termine 7ème et Maxence Barouh 8ème

Cela coince aussi en C1 homme et dame où les titres reviennent à Blaz Cof (SLO) et Cécilia Panato (ITA).

Trois médailles par équipe

Lors des courses par équipe la France ne remporte aucun titre, mais trois médailles d’argent en kayak dame, kayak homme et C1 homme.

Photos : Bruno Dazeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *