Packraft : 24h avec les Panthères

Dans le dernier numéro de CKM on vous parlait du packraft en plein développement. Oui on sait, dit comme ça ce n’est pas très sexy pour un kayakiste et beaucoup d’entre vous se demandent bien ce qu’un passionné de kayak pourrait y trouver comme plaisir. Et bien peut-être qu’on se plante, mais on trouve que ce petit raft individuel, bien que pas très fin en sensations, pourrait être la porte vers de nouvelles expériences… Illustration avec la team de Raid Team-Panthères, composée de trois anciens slalomeurs de haut niveau, à l’occasion de leur participation au Raid In France Connect, un défi de 24h multisport.

A pied, à VTT, ou en packraft, dure dure la vie du raid

On ne veut pas les balancer, mais Thomas Rosset, Hugo Cailhol et Yann Rivallant pratiquent le packraft ! Pourtant, à première vue on est bien loin du bateau slalom full carbone ultra réactif. Oui, on est globalement assis sur une bouée pas franchement loin du Hot dog (en un peu mieux quand même). Alors qu’est ce qu’il fait que eux ou Nouria Newman osent en parler en bien ? Et bien probablement parce que ce nouveau jouet qui a le vent en poupe sur le marché des sports de pagaie.

On ne va pas vous refaire point par point les avantages de ce nouvel outil. On laisse plutôt la parole aux panthères, qui ont passé un bon moment les fesses dedans.

Panthères à l’attaque du RIF Connect 2021

Pour nous le packraft, ça a été d’abord difficile ! Les sensations et la technicité sont quand même un peu différentes de ce qu’on connaissait en canoë ou kayak. Mais dans cet esprit aventure et multiactivité ça prend tout son sens. 

On peut aller chercher des traversée de lacs ou de rivières pour progresser en pleine nature. On est allé pagayer dans des lacs sous terrains après des marches d’approche de plusieurs kilomètres avec les bateaux sur le dos !

Et c’est une sacré sensation lorsque l’on pose le bateau sur l’eau a un endroit où sans doute personne n’avait jamais pagayé avant !

Ça ouvre des portes pour le raid ! On espère que les parcours de kayak vont devenir de plus en plus technique et que chaque équipe devra donner le meilleur d’elle même comme sur les très difficiles sections de VTT ou de trek. 

Les panthères viennent de réaliser une sacrée baroude, bien dans l’esprit outdoor et aventure qui va si bien à notre sport, mais qui souvent a pêché par manque de praticité sur la partie nautique justement. Et oui le packraft est plus facile à transporter qu’un kayak… Ca reste aujourd’hui indéniable.

Voilà comment la team panthère s’est engagée dans le Raid In France Connect, en attendant de participer au RIF, le vrai, reporté à 2022.

Un commentaire sur “Packraft : 24h avec les Panthères

  1. Pingback: Canoë-Kayak Journal 260 on newsstands! | JournalTime.org

Commentaires désactivés

X
CKM

GRATUIT
VOIR