Canoë-Kayak Magazine

CKM

Canoë-Kayak Magazine...

Surf-ski : Nelo Summer Challenge

La crème du surf-ski se régale au Portugal.

Cette année, la fédération portugaise et son fer de lance, Nelo, sont à l’honneur. En seulement trois semaines, le Portugal est le théâtre de trois rencontres internationales, dans trois disciplines différentes : les championnats du Monde de course en ligne, la Coupe du monde de Surf-ski et le championnat du Monde Marathon.

« Rétropagayage »

On attendait quelque chose d’inédit du côté d’Esposende au Nelo Summer Challenge, qui devait être le Championnat du Monde SUP et la coupe du Monde ICF Ocean Racing. Malheureusement, Après une bataille politique entre les fédérations, le Nelo Summer Challenge concernait finalement seulement les kayakistes et piroguiers férus d’océan. Malgré cela, cette Coupe du Monde aux allures de Championnats du Monde n’a pas déçu.

Une organisation bien rodée

21 nations représentées et 2 jours de compétition avec un plateau très relevé.
Chez les féminines c’est la championne du monde en titre Hayley Nixon qui l’emporte devant la française Angie Mouden, impressionnante dès que le bassin s’agite. Une performance plus que bienvenue à un peu plus d’un mois des championnats d’Europe à Alicante. La néo-zélandaise Teneale Hatton, championne du monde en 2015, complète le podium.

Déjà cinq minutes avant le départ, on sent la ferveur et la tension monter, chez les hommes. L’organisation peine à conserver les 180 athlètes hommes alignés. Au terme des 20km de course, c’est sans surprise un trust sud-africain aux quatre premières places.
Le champion du monde 2013 Sean Rice l’emporte devant l’infatigable Hank McGregor qui tentera de décrocher un 11ème titre mondial en marathon dimanche prochain, et le jeune et prometteur Nicholas Notten, vice-champion du monde U23 en marathon chez lui l’an dernier.

L’Europe se place

A noter la montée en puissance des Européens dans cette discipline jusqu’alors ultra-dominée par l’hémisphère sud. A l’image de Gordan Harbrecht  5ème et premier européen mais aussi Noé Pelizza qui arrache la 7ème place (et la 3ème place en -23 ans), seulement quelques secondes derrière un très grand nom de la discipline, Dawid Mocke. Nicolas Lambert termine 10ème. Il semble que la discipline attire de plus en plus, à l’image de Kenny Wallace ou encore Carlos Perez tous deux champions olympiques en course en ligne qui étaient au départ.

Sans faute pour le Portugal et Nelo

Rendez-vous dans quelques jours pour boucler la boucle avec les mondiaux de marathon. Menée par les kayaks hommes seniors qui s’imposent depuis maintenant 3 ans dans les groupes de tête et podiums internationaux, on attend une équipe de France en plein essor. Ouverture des débats avec les masters dès aujourd’hui. L’équipe de France entrera, elle, en piste jeudi avec les juniors et -23 ans en monoplace.

Résultats complets ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *