Jeux Olympiques et Canoë-Kayak

Les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 sont reportés à 2021. Une première dans l’histoire olympique en temps de paix. En effet, seules les deux guerres mondiales avaient perturbées jusqu’alors les JO, en 1916, 1940 et 1944.

Petit rappel de l’histoire des JO:

C’est en 776 av. JC que sont organisés les premiers Jeux, à Olympie. Organisés tous les 4 ans, ces jeux sont ouverts aux grecs masculins et riches qui représentent donc leur cité. Ce format s’arrête en 393, avec l’arrivée de l’empire Romain… Mais en 1896, Pierre de Coubertin relance plus de 1500 ans après l’histoire des JO. Afin de servir la paix, ces premiers Jeux Olympiques modernes sont organisés à Athènes.

Le Canoë-Kayak:

Il a fallu ensuite attendre les jeux de Berlin en 1936 pour voir le Canoë-Kayak débuter sont histoire olympique, avec les épreuves de course en ligne. Pour le slalom, c’est en 1972 à Munich que la première épreuve s’est déroulée, sur le bassin d’Augsburg. Mais cette apparition fut temporaire, et le slalom ne s’imposera durablement qu’à partir de 1992 aux JO de Barcelone, sur le bassin de Séo d’Urgell.

La France aux JO

C’est Henri Eberhardt qui rapportera à la France sa première médaille olympique le 07 août 1936, la seule de cette édition. Il prendre la médaille d’Argent sur le 10 000m en kayak démontable

Côté slalom, les frère Olry (Jean-Louis et Jeau-claude) seront les précurseurs de la belle histoire du slalom français avec les C2. Ils accrochent le bronze en 1972, seule médaille française de l’édition également.

Le premier titre olympique viendra dès 1952 à Helsinki, avec la victoire du duo Georges Turlier et Jean Laudet sur l’épreuve 10 000m C2.

En slalom, c’est la paire Franck Adisson et Wilfrid Forgues qui remportera le premier titre à Atlanta 1996 en C2H.

35 médailles pour le CK français!

Ensuite, le Canoë-Kayak apportera à la France un total de 35 médailles… 17 en CEL, et 18 en slalom. 8 Or, 8 Argent, et 19 Bronze.

Avec les équipages, cela représente 40 différents pagayeurs médaillés aux Jeux.

2 triple-médaillés:

Deux athlètes ont remportés 3 médailles: Georges Dransart, en C2 avec Georges Gandil d’abord, 2 médailles de bronze à Londres en 1948 (C2 1000 et 10000) puis l’Argent avec Marcel Renaud en C2 10 000 à Melbourne en 1956. Puis plus récemment, Tony Estanguet a marqué l’histoire en devenant le premier français à remporté 3 titres olympique dans la même discipline (2000 – 2004 – 2012).

7 double-médaillés:

Ensuite, ils ne sont que 7  dans le club des multi-médaillés: Henri Eberhardt, Georges Gandil, Didier Hoyer, Bernand Brégeon, Franck Adisson, Wilfrid Forgues, et Fabien Lefevre.

Sondage Instagram:

A l’heure de la publication de l’article, la grande majorité d’entre vous à répondu 15 à notre sondage sur Instagram… Loin des 35 médailles tricolores.

8 champions olympiques

Le club des champions olympiques compte lui 8 athlètes: Georges Turlier, Jean Laudet, Franck Adisson, Wilfrid Forgues, Tony Estanguet, Benoit Peschier, Emilie Fer et Denis Gargaud.

Quels seront les prochains noms au palmarès français ?

Les JO auront probablement lieu l’été prochain, cela peut rabattre quelques cartes pour les français. Même si les favoris ne devraient pas changer d’ici 2021…  Maxime Beaumont sera sans doute toujours en quête d’or après l’argent en 2016. Denis Gargaud aura à cœur de défendre son titre acquis en 2016. Boris Neveu pourrait écrire une formidable page s’il parvenait à performer aux JO après son manque de réussite aux sélections nationales 2012 et 2016. Ils auront tout de même fort à faire avec les petits jeunes qui voudront aussi se sélectionner pour les JO… Cédric Joly par exemple, champion du monde 2019, ne sera pas un petit client!

Rendez-vous sur notre page Instagram @canoekayakmagazine_ pour nous donner votre avis. Pensez à vous abonner!

X
CKM

GRATUIT
VOIR