Slalom – Coupe du monde 1: les choix payants du sélectionneur ?

Après des courses de sélection controversées, autour du débat sur le nouveau format et le mode « sélectionneur », l’équipe de France avait rendez-vous le week-end dernier pour la première étape de la coupe du monde à Augsbourg en Allemagne.

Angèle Hug fait la grosse perf

Ce n’est pas le choix qui a fait le plus de bruit, loin du battage médiatique autour de Denis Gargaud, mais pourtant, c’est sans doute la sélection qui prend le moins en compte le classement mathématique.

En effet, Angèle Hug n’avait pas réalisé des courses de sélection magistrale… 3e, 6e et 5e. Et pourtant le comité de sélection a décidé de lui faire confiance, au dépend de Laurène Roisin (2e,5e,4e) ou Lucie Baudu (4e, 19e et 3e).

Mais, au regard de ses courses en coupe du monde/mondiaux chez les seniors, la jeune athlète de 22 ans a montré qu’elle était plus forte sur le circuit internationale. Elle est rentrée déjà 5 fois en finale sur 7 départ! Une grande régularité pour cette athlète encore U23.

  • 2020
    • 8e Pau
  • 2021
    • 5e Prague
    • 13e Markkleeberg
    • 10e Seu
    • 11e Pau
    • 9e des mondiaux de Bratislava
  • 2022
    • 8e Tacen

Et pour cette première étape 2023, c’est enfin la concrétisation pour Angèle, avec une finale magnifique, elle prend donc la médaille d’argent, sa première breloque en senior! Devant, Jessica Fox était totalement intouchable, reléguant Angèle à plus de 6 secondes. C’est l’allemande Elena Lilik déjà vainqueur en kayak la veille qui prend la 3e place

Benjamin Renia maître du kayak cross

L’autre belle perf du week-end, c’est le palois Benjamin Renia qui est allé la chercher. Lui qui a aussi été sélectionné pour sa polyvalence Kayak Cross / Slalom, a montré qu’il était très fort dans les deux. Si en slalom il a été disqualifié en demi-finale (pointe abimée pendant l’échauffement), il a totalement survolé les courses de Kayak Cross. Plus fort sur les départs, vif sur les dépassement, il a complètement écrasé toutes ses courses. Une belle victoire pour Benjamin qui devance sur le podium le Suisse Martin Dougoud et le monstre de la discipline Jo Clarke

Bilan morose pour le reste de la délégation

Mais ces deux belles performances sont a relativisé dans le contexte globale de l’équipe de France, qui a peiné à performer sur le difficile bassin allemand.

  • K1D
    • Camille Prigent – 9e – Sortie de piste en finale
    • Emma Vuitton – 29e – Sortie de piste en demi-finale
    • Marjorie Delassus – 44e – 14e de la Q2…
  • K1H
    • Titouan Castryck – 10e – Encore une finale pour le prodige de 18 ans, mais sans pouvoir reproduire sa navigation de demi-finale (ou son temps suffisait pour un podium en finale! )
    • Boris Neveu – 32e
    • Benjamin Renia – 40e (Dsq – pointe abimée pendant l’échauffement)
  • C1D
    • Angèle Hug – 2e (Voir plus haut)
    • Lucie Prioux – 30e (Sortie de piste en demi-finale)
    • Marjorie Delassus – 50e (20e de la Q2)
  • C1H
    • Nicolas Gestin – 4e (+4 en finale)
    • Lucas Roisin – 6e (+4 en finale)
    • Jules Bernardet – 30e (Sortie de piste en demi-finale)

Beaucoup de sorties de piste donc, mais aussi des résultats encourageants (Nicolas Gestin, Lucas Roisin, Titouan Castryck).

Jiri Prskavec, la performance incroyable en… CANOE

S’il est passé un peu à côté de sa finale en kayak (4s de pénalité, 5e), c’est en C1 que le tchèque était observé. Après avoir réussi le tour de force de se sélectionner dans les deux embarcations lors des très difficiles sélections tchèques, on attendait de voir sa capacité à doubler sur une course internationale.

Et avec une finale très propre, Jiri Prskavec réalisé donc un premier podium pour sa première course internationale en C1 ! Incoyrable performance quand on voit l’expérience des athlètes qui l’accompagnent sur le podium: Sideris Tasiadis et Matej Benus!

Une performance qui n’est pas sans rappeler le titre mondial obtenu par Fabien Lefevre en 2014 en C1, alors qu’il courrait aussi la finale en K1. 12 ans après son premier titre en dans sa discipline d’origine. Est-ce que Jiri sera capable de reproduire une telle performance sur un mondial ou des JO?

Prochaine étape : Prague ce week-end!

Tout ce petit monde se donne donc rendez-vous à Prague pour la seconde étape de la coupe du monde!

https://www.canoeicf.com/fr/node/79292

X
CKM

GRATUIT
VOIR